Le prêt-à-parler politique

Dans leur souci constant d’optimiser leurs discours, pour avoir le maximum d’impact sur leurs potentiels électeurs, les politiques ont recours à des phrases clés qu’ils utilisent comme des outils sans trop y réfléchir, mais dont ils savent qu’elles leur apporteront le fameux “impact” tant désiré.

S’ensuit une modification de leurs élocutions, qui sont de plus en plus hachées, remplies de pauses qui vont bien au-delà de la simple ponctuation. Ceci peut être vu comme la démonstration de la volonté de ces politiques de s’adresser au peuple, qu’ils ne méprisent certes pas, mais qu’il ne croient pas pour autant capable d’ingérer plus de trois mots à la minute…

Mais un discours haché menu c’est aussi le fin du fin d’une sorte d’ingénierie du langage qui permet de mettre bout à bout les phrases clés en s’épargant le souci de rendre cohérent ne serait-ce qu’une phrase entière. Rien de nouveau là dedans me direz vous, mais cela nous offre des moments intéressants comme les petits montages suivants:

Les deux derniers liens sont des épisodes récents du podcast “Sonar” de Radio Nova, il est donc possible que les liens meurent assez rapidement. Cela dit il ressort assez régulièrement de bons petits montages sur le “Sonar”, alors vous pouvez aussi bien vous abonner au podcast: Sonar.