Revue: Storytelling for User Experience

Pour me changer les idées et aussi un peu par curiosité parce que les problèmes d’ergonomie et d’expérience utilisateur m’intéressent, j’ai décidé de me cultiver un peu plus sérieusement sur l’UX (user experience) très à la mode ces dernières années.

Ce billet est une revue du livre Storytelling for User Experience par Whitney Quesenbery et Kevin Brooks sur lequel je suis tombé d’une façon bien mystérieuse (en fait j’ai réellement oublié, mais c’est peut-être bêtement via une promo chez O’Reilly).

J’ai trouvé le livre assez bien fait et plutôt instructif quoiqu’avec pas mal de longueurs à mon goût qui sont probablement dues d’une part au fait que je ne fais pas vraiment partie de l’audience pour laquelle il a été écrit et d’autre part parce qu’il y a beaucoup de redondance à travers le chapitre (peut-être à dessein pour que certains messages restent ?).

En fait le point le plus intéressant du livre est que les auteurs se sont administrés leur propre médecine en appuyant chacun de leurs arguments par une « histoire » et en s’assurant que le livre soit facilement « navigable » avec une structure claire et des résumés très concis en fin de chaque chapitre qui permettent au lecteur de sauter simplement les chapitres qui ne l’intéressent pas.

Continue reading

Le plaisir des yeux

Un peu de graphismes pour se détendre avant la rentrée lundi:

Et pour finir un aure délire (perso) pour se souvenir de beau temps de ce we:

Paris sous les tropiques ?

Paris sous les tropiques ?

Architecture, innovation… et pratique

Dernièrement 2 articles très intéressants (mais aussi très en anglais, dsl…) sont sortis à propos du design et insistent chacun à leur manière sur le fait que la conception d’une architecture et la naissance d’une innovation ne sortent pas ex nihilo, mais sont le plus souvent des formalisations de pratiques qui existent déjà:

  • Don Norman explique comment les bricolages de tous les jours et tous les petits bouts de scotch qu’on place ici et là pour se faciliter la vie, sont une (sinon la seule) source majeure d’innovation (au moins en ce qui concerne la conception des objets/outils de tous les jours).
  • Aaron Rester propose sur A List Apart de dépasser la métaphore qui fait de la conception de logiciel une activité d’architecte en rappelant que l’architecture (celle d’un bâtiment ou d’un site web) répond elle-même à la métaphore de la cartographie (selon laquelle l’architecture d’un bâtiment n’est qu’une cartographie des interactions humaines que l’on veut y voir prendre places).