Bookmarklets: l’intégration sans souci de WaterOnMars sous Android

bookmarkletWaterOnMars fournit des bookmarklets pour accomplir des actions de base comme s’abonner à un flux RSS ou enregistrer une page web comme un favori.

Les bookmarklets c’est très classique et ça marche très bien sur les navigateurs qu’on utilise sur les ordinateurs de bureau, mais sur les navigateurs web des tablettes elles ont à peu près disparues. Or c’est bien sur une tablette que je lis mes nouvelles via WaterOnMars la plupart du temps !

Une solution souvent adoptée est de développer une application spécifique Android pour pouvoir intégrer une web-app sur les plateformes mobile.

Cela dit j’ai trouvé une solution alternative, qui bien que n’étant peut-être pas accessible à tous les niveaux d’utilisateurs reste assez pratique: l’application Bookmarklet Free !

Continue reading

WaterOnMars, la révélation

Aujourd’hui je dévoile officiellement un projet perso qui s’appelle wateronmars: une appli web combinant un lecteur de news et un gestionnaire de bookmarks.

wom-logo-128

Ce n’est donc qu’un lecteur de news de plus, mais celui-ci cherche à être une plate-forme libre depuis laquelle explorer le web.

Un site de démo est hébergé sur heroku: http://wateronmars-demo.herokuapp.com/

Pour l’instant cette appli web se limite à proposer une interface épurée et conçue autour d’un protocole très simple:

  1. Jeter un coup d’œil aux nouvelles: une vue « en rivière » (river of news) affiche les dernières nouvelles
  2. Fouiller un peu plus: une vue « tamis » (sieve) inspiré des lecteurs de courriels permet de voir et filtrer plus attentivement les nouvelles
  3. Prendre note: une vue « collection » permet de consulter les bookmarks
  4. S’abonner: une vue des « sources » regroupe toutes les pages web dont les nouvelles intéressent l’utilisateur.

Le code source du projet (sous licence Affero GPL) sont disponibles sur github.

Bien qu’il suffise à lancer une application web déjà bien utilisable le code actuel est à considéré comme des blocs de construction d’une éventuelle plate-forme d’exploration du web plus ambitieuse.

PS: si vous avez atterri ici en cherchant des infos sur la présence d’eau sur la planète Mars, toutes mes excuses :) et allez plutôt voir sur wikipedia.

Quelques éléments pour « l’autre » infrastructure de l’information sur internet (flux rss &co)

Prolégomènes: ceci a essentiellement démarré comme une note à moi-même pour m’éviter de rechercher certains liens étrangement  durs d’accès même avec de bons moteurs de recherche.

Les  flux RSS (et leurs frères jumeaux Atom) sont omniprésents sur internet et permettent de récupérer facilement un résumé des dernières publications d’un site donné.

De façon intéressante énormément de sites web publient ce genre de flux (les blogs évidemment mais aussi des sites comme twitter[en]) et de ce point de vue là ce format est clairement bien vivant.

Mais du côté « consommateur » je suis assez déçu par l’offre. J’ai testé au fil du temps des applications de bureau (liferea, rssowl, thunderbird…) qui ont toutes fini par converger pour se synchroniser avec Google Reader. Ce dernier est donc devenu mon lecteur de nouvelles principal et il me semble clairement dominer tout ce qui se fait dans ce genre comme application internet ou application de bureau. Et il faut avouer qu’une domination aussi écrasante n’est pas tellement enthousiasmante1

Continue reading

  1. un bref coup d’oeil à HackerNews permet de voir que des gens essaient régulièrement de réinventer le concept, il y a donc une lueur d’espoir []

Du général au particulier: canaliser divers flux RSS vers un mur Facebook

Le contexte

Par conviction et aussi parce que ça semble finalement plein de bon sens, j’évite de confier trop de contenu (texte, photo, code) directement aux sites comme Facebook qui s’approprient un peu trop rapidement les données de leurs utilisateurs.

Plus concrètement le meilleur endroit pour conserver ses données reste son ordinateur (avec ce qu’il faut de sauvegarde sur des disques externes), et c’est avant tout comme ça que je sauve mes photos et mon code.

Pour les données un peu plus spécifiques « internet » (les articles de blog et une sélection de photos) j’utilise divers services « libres »: des services construits sur du logiciel libre et utilisant (forcément) des protocoles ouverts qui facilitent l’échange de données avec d’autre services. En la matière, WordPress, zenPhoto et identi.ca me rendent assez bien service.

Enfin pour des cas vraiment particuliers je passe par des services propriétaires comme Flickr, Twitter et finalement Facebook.

L’objectif

Et bien l’objectif est particulièrement simple a première vue: faire en sorte que les nouveaux articles et les nouvelles photos publiées sur mon blog ou via identi.ca arrivent sur mon « mur » Facebook automatiquement.

Continue reading