fabric: une aide au développement pour WaterOnMars

wom-logo-128Bien que je passe désormais bien plus de temps à utiliser mon lecteur de flux WaterOnMars qu’à le développer, je continue petit à petit à l’améliorer et pour me simplifier la vie j’ai pu encore une fois compter sur un projet particulièrement bien ficelé: fabric !

fabric est une application Python en ligne de commande dont le but premier est de simplifier les actions « à distance »: typiquement le déploiement d’une application sur un serveur.

Je l’utilise donc pour déployer WaterOnMars sur mon serveur perso, déployer la démo sur heroku mais plus récemment j’ai ajouté la configuration de fabric (le « fabfile ») aux sources de WaterOnMars comme une aide officiellement maintenue pour les diverses tâches de maintenance: lancement des tests, initialisation de la db, servir le site en local et déploiement sur un serveur au choix.

Continue reading

WaterOnMars, la révélation

Aujourd’hui je dévoile officiellement un projet perso qui s’appelle wateronmars: une appli web combinant un lecteur de news et un gestionnaire de bookmarks.

wom-logo-128

Ce n’est donc qu’un lecteur de news de plus, mais celui-ci cherche à être une plate-forme libre depuis laquelle explorer le web.

Un site de démo est hébergé sur heroku: http://wateronmars-demo.herokuapp.com/

Pour l’instant cette appli web se limite à proposer une interface épurée et conçue autour d’un protocole très simple:

  1. Jeter un coup d’œil aux nouvelles: une vue « en rivière » (river of news) affiche les dernières nouvelles
  2. Fouiller un peu plus: une vue « tamis » (sieve) inspiré des lecteurs de courriels permet de voir et filtrer plus attentivement les nouvelles
  3. Prendre note: une vue « collection » permet de consulter les bookmarks
  4. S’abonner: une vue des « sources » regroupe toutes les pages web dont les nouvelles intéressent l’utilisateur.

Le code source du projet (sous licence Affero GPL) sont disponibles sur github.

Bien qu’il suffise à lancer une application web déjà bien utilisable le code actuel est à considéré comme des blocs de construction d’une éventuelle plate-forme d’exploration du web plus ambitieuse.

PS: si vous avez atterri ici en cherchant des infos sur la présence d’eau sur la planète Mars, toutes mes excuses :) et allez plutôt voir sur wikipedia.