Nouvelle sortie et nouvelle fonctionnalité pour Yapsy

yapsyYapsy, mon petit projet de toolkit pour la gestion de plugin en python, est récemment passé en version 1.11 avec une nouvelle fonctionnalité: il est maintenant possible de faire tourner chaque plugin dans un process séparé du process où s’exécute le PluginManager.

C’est pas tous les jours que des nouvelles fonctionnalités apparaissent dans Yapsy (la dernière fois c’était y’a 2 ans et demi) mais ça ne l’empêche pas d’être utilisé par des développeurs qui continuent à contribuer au projet et ça c’est chouette !

A côté des fonctionnalités, les dernières versions ont aussi eu leur lot de bugfix, essentiellement contribués par des utilisateurs, et d’une certaine façon c’est aussi bon signe (même si je préférerais qu’il n’y ait pas de bug).

Cela m’a aussi motivé pour améliorer encore un peu la doc et notamment indiquer que les pull request sur github sont aussi les bienvenus tout autant que les patchs sur sourceforge.

Plus d’info sur [en]:

 

Amélioration continue pour Yapsy

yapsy

Difficile de parler de kaizen pour un projet aussi petit et qui finalement n’avance que par à coup, deux fois par an, mais pour tenir compte des retours utilisateurs j’ai été amené à tester quelques nouveaux outils pour améliorer la qualité de Yapsy et les interactions avec les utilisateurs qui contribuent des modifications:

  • depuis quelques mois les sources (dans un dépôt mercurial sur sourceforge) sont synchronisées avec un répertoire git sur github, ce qui devrait simplifier la vie des contributeurs dont une bonne partie semble fan de github et qui pourront cloner et faire des pull requests à loisir.
  • depuis sa dernière sortie yapsy est lié au serveur d’intégration continue Travis CI pour qu’à chaque commit la batterie de test soit lancée.

Ci-après mes impressions sur ces deux outils.

Continue reading