L’effet noël ?

A l’approche des fêtes, les bons sentiments fleurissent comme les fleurs au printemps… en voilà une sympatique:

The girl effect [en]: un peu comme si Muhammad Yunus s’était endormi sur son clavier et qu’on voyait ses pensées s’écrire à l’écran… (via PresentationZen parce que c’est aussi intéressant du point de vue design)