Visite guidée sur la retouche simple d’une photo

Souvent lorsque je publie une photo, je mentionne qu’elle a été légèrement « retouchée ». Il s’agit en général de traitements très simples et très classiques que tout un chacun est susceptible de faire sur ses photos numériques.

On m’a toutefois suggéré d’en montrer un exemple. Et c’est donc l’objet de ce billet qui montre comment je passe d’une photo issue de mon appareil photo à une photo que je peux envisager de poster ici. La photo qui nous servira d’exemple est d’ailleurs la suivante:

Île et sillage au large de Saint-Malo (version finale recadrée)

Île et sillage au large de Saint-Malo.

Pour aller à l’essentiel les traitements illustrés ici sont les plus fréquents (pour moi) et ont deux buts:

  • améliorer les couleurs et le contraste
  • trouver un meilleur cadrage

Amélioration des couleurs

L’originale de notre photo d’exemple est la suivante:

Île et sillage au large de Saint-Malo

Île et sillage au large de Saint-Malo

C’est en fait l’image au format JPEG « développée » par l’appareil photo lui-même et que j’ai chargée directement sur mon ordinateur. La création de cette image est un processus automatique qui se déroule à l’intérieur de l’appareil photo, où un programme essaie d’intérpréter les signaux issus des capteurs de l’appareil pour calculer des couleurs « correctes ». Je n’entre pas dans les détails ici, mais ceux que ça intéresse pourront regarder la présentation faite par un spécialiste du domaine, Frédérique Guichard, lors d’un séminaire au Collège de France.

Le problème avec cette photo c’est que les couleurs, justement, ne me conviennent pas (je vous rassure c’est essentiellement de ma faute pour avoir mal réglé l’exposition). Si je veux obtenir des couleurs plus satisfaisantes je dois faire une série de manipulations qui consistent en gros à jouer sur la balance des blancs. Pour plus de détails à ce sujet je vous renvoie (encore) à M. Guichard mais sur Déclencheur cette fois. Le résultat sera une photo comme celle-ci:

Île et sillage au large de Saint-Malo (retouchée avec UFRaw)

Île et sillage au large de Saint-Malo (retouchée avec UFRaw)

La photo précédente a été obtenue grâce au logiciel libre UFRaw et deux petites précisions s’imposent ici:

  • l’intérêt d’utiliser UFRaw (ou les outils équivalents) est qu’il permet de travailler sur le fichier RAW (« brut ») de l’image. Cela signifie qu’au lieu de traiter la première image JPEG présentée et pour laquelle je précisais que les couleurs avaient été calculées par l’appareil photo lui-même, on peut en fait travailler sur les données captées directement par l’appareil (et donc enregistrées dans ce fichier RAW) ce qui donne plus de liberté (en particulier pour jouer sur les couleurs). Des explications plus détaillées et illustrées se trouvent sur un tutoriel d’UFRaw par Gimpfr
  • le fait de jouer sur les couleurs d’une photo pour qu’elle soit plus jolie n’est pas anodin car l’aspect de la photo dépend beaucoup du matériel utilisé pour la regarder. Et en particulier, tous les écrans ne gèrent pas les couleurs de la même façon. Autrement dit l’aspect qu’une photo peut avoir sur mon écran peut être très différent de l’aspect qu’elle aura chez vous (vous imaginez l’angoisse de publier des photos sur le web). Il faut donc faire attention au calibrage de son écran avant de jouer trop violemment avec les couleurs et pour plus de détails vous pouvez commencer par une émission de Déclencheur qui y était consacrée.

Cadrage

Pour finir, la photo précédente à des couleurs qui me conviennent mieux mais les détails de la photos (l’ile et le sillage) semblent littéralement noyés dans une grande étendue de bleu et de blanc, entre l’eau et le ciel. Je ne trouve pas l’effet inintéressant en soit mais j’ai voulu mettre en valeurs ces détails et notamment l’opposition entre la ligne d’horizon et le sillage en biais. Pour ce faire, j’ai donc effectué un recadrage (un simple découpage en fait) de l’image pour obtenir le résultat suivant:

Île et sillage au large de Saint-Malo (recadrée avec GIMP)

Île et sillage au large de Saint-Malo (recadrée avec GIMP)

Cette dernière photo a été obtenue grace au logiciel libre GIMP, mis à part pour le cadre et la signature obtenus par d’autres moyens (mais c’est aussi possible via GIMP). A propos du cadrage, il faut savoir que c’est avant tout une affaire de goût mais que l’on peut s’aider de principes esthétiques bien connus, tels que la règle des tiers, qui permettent, étant donné un cadre de proportions fixes, de placer les éléments (« sujets ») importants de la photos aux endroits qui sauteront le plus aux yeux, ou bien, étant données les positions des objets relativement les uns aux autres (la « composition ») de choisir la forme de cadre (carré, format portrait ou paysage, etc) qui y est la plus adaptée.

Pour ceux qui voudraient avoir une idée des retouches photos possibles avec GIMP, on trouve notamment un tutoriel sous forme de vidéo sur virus photo.