Revue: Les grandes civilisations

LivreGrandescivilisationsCette revue concerne un livre qui m’a été offert cette année: Les grandes civilisations. C’est la transcription d’une série de conférences organisées par Carlo Ossola et Jack Ralite en 2009-2010. Chaque chapitre est une présentation faite par un professeur du Collège de France d’une civilisation liée à la chaire dont il est titulaire. Le livre est étonnamment court, se lit très bien et comme c’est un cadeau je peux déjà remercier le bienfaiteur.

Le thème général est donc de donner un aperçu des civilisations mais il faut dire que le but annoncé de « comprendre » ce qu’est une civilisation n’est traité que marginalement par certaines présentations: la démarche est laissée en exercice au lecteur ce qui n’est pas si mal.

Sans espérer l’originalité, je classerais en deux axes les éléments que j’ai retenus au travers des descriptions des différentes civilisations.

Une vision unificatrice du monde

Elle passe par des aspects religieux comme le culte des ancêtres de la civilisation chinoise, la représentation commune de la continuité entre jour/vie , nuit/mort par le voyage du dieu Rê chez les égyptiens ou encore les rapports familiers entre les hommes, les animaux et les esprits chez les civilisations Amérindiennes. Elle peut aussi s’exprimer par la politique (comme avec la systématisation du droit par les Romains) ou un peu des deux (comme avec le contrôle moral fondé en partie sur l’Islam dans les sociétés issues de la civilisation Ottomane).

Une persistance dans le temps

C’est typiquement le cas avec l’écriture bi-millénaire Chinoise ou l’influence de l’Égypte sur les civilisations méditerranéennes qui ont suivi (avec peut-être aussi l’héritage du démotique dans les alphabets arabes et européens) mais aussi avec l’héritage omniprésent de Rome en Europe.

Un point intéressant aussi qui semble être un effet secondaire et temporaire: la constatation que plusieurs des grandes civilisations ont connu sur leur territoire leur « pax » (la paix romaine du 1er au 2e siècles après J.C., une paix « chinoise » aux 2e et 3e siècles et une paix ottomane du 16e au 19e? siècles).

Et pour les courageux qui ont lu cette revue jusqu’ici quelques citations notables quoique partiellement hors-sujet:

  • A propos des réformes économiques au Moyen-Orient visant à substituer les importations (plutôt que d’augmenter les exportations): « Ceux qui l’ont emporté finalement sont les pays qui n’ont pas suivi les recommandations des institutions économiques des années 1950-60 » par Henry Laurens dans sa présentation sur l’Orient arabe contemporain.
  • A propos de la mention de Pacha Mama (la Terre-nouricière) dans la constitution équatorienne: La solution que les Équatoriens ont empruntée à un très vieux modèle Andin de devoirs réciproques entre les humains et les entités qui les entourent offre, sans doute, matière à réflexion pour (…) nos systèmes politiques. » par Philippe Descola dans sa présentation des civilisations amérindiennes
  • A propos d’un sujet d’actualité ;) « Les Gaulois consommaient 3 espèces, essentiellement du bœuf (…), beaucoup de cochon, et dans le Nord parfois aussi du cheval. » par Christian Goudineau dans présentation sur la Gaule de Vercingétorix (et bien sûr totalement sorti de son contexte).